Direct Infos Gabon

La SEEG a réalisé un chiffre d’affaires de 97 milliards de francs au 1er semestre 2017

Libreville, Estuaire Province, Gabon: building of the Power and Water company - SEEG - mirror façade - Société d'Electricité et d’Eaux du Gabon - Felix Eboube avenue - photo by M.Torres

DIG/ En dépit de la médiocrité de son service aux usagers, la Société d’énergie et d’eau du Gabon engrange toujours des bénéfices, en ces temps de crise.

D’après les notes de conjoncture de la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale, la filiale locale du français Veolia a réalisé un chiffre d’affaires de 97 milliards de francs au 1er semestre 2017.

En effet, les performances de la branche électricité enregistrées en début d’année se sont poursuivies à fin juin 2017.

Ainsi, la production nette a connu une légère hausse (+0,6%) pour se situer à 1 222,4 GWh, soutenue par les achats d’électricité dans un contexte de baisse de la production du principal opérateur.

En revanche, le volume des ventes a baissé de 4,6% à 894,5 Kwh. Cette contre-performance s’explique notamment par le retrait concomitant des facturations des clients industriels et des ménages.

Par conséquent le chiffre d’affaires de la branche électricité s’est établi à 85 milliards de francs. Il est léger retrait de 4% par rapport au 1er semestre 2016 (88,5 milliards de francs).

S’agissant de la production nette d’eau potable, elle a progressé de 3% à 59,7 millions de m3, en liaison avec le renforcement des réseaux de distribution et des unités de production.

A l’inverse, les ventes hors cession et le chiffre d’affaires ont baissé respectivement de 5,4% et 12,6% à 11,4 milliards de francs, suite à la sous-facturation des consommations.

 

Quitter la version mobile