Sogatra : Le service minimum passe de 10% Ă  50%

DIG/ La ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo, s’est rendue le 10 octobre 2017 au siĂšge de la SociĂ©tĂ© gabonaise de transport (Sogatra) pour voir l’effectivitĂ© de la reprise partielle des activitĂ©s et avoir plus de dĂ©tails sur les rĂ©alitĂ©s de la structure. Cette visite intervient au lendemain de la rencontre avec les partenaires sociaux et la direction gĂ©nĂ©rale sur la conditionnalitĂ© de la relance du service minimum qui a Ă©tĂ© interrompu suite au manque d’assurance.

« Nous avons pu trouver d’abord une solution au niveau des arriĂ©rĂ©s de salaires et une solution pour le rĂšglement des assurances des bus. Pour cette raison, les partenaires sociaux avec la direction gĂ©nĂ©rale et le ministĂšre dont j’ai la charge, avons donc dĂ©cidĂ© d’une reprise Ă  hauteur de 50% des activitĂ©s de la Sogatra », a confiĂ© Estelle Ondo.

Du service des opĂ©rations Ă  l’administration en passant par le garage et les bureaux de sĂ©curitĂ©, Estelle Ondo a passĂ© au peigne fin les difficultĂ©s que rencontrent les agents de cette sociĂ©tĂ©.

« Nous n’avons pas encore rĂ©glĂ© tous les problĂšmes mais chaque problĂšme a dĂ©jĂ  un dĂ©but de rĂ©solution. Les bus vont reprendre et nous continuons avec les partenaires sociaux Ă  discuter, parce qu’on n’a pas encore rĂ©glĂ© le problĂšme des cotisations. C’est une question transversale qui regarde aussi d’autres secteurs ministĂ©riels pour que nous puissions trouver une solution dĂ©finitive Ă©galement Ă  la situation de la caisse nationale de sĂ©curitĂ© sociale », a t-elle ajoutĂ©.

Selon le membre du gouvernement, le mode de gestion n’est pas totalement Ă  remettre en cause. Le ministĂšre devrait  procĂ©der Ă  quelques amĂ©liorations afin d’éviter que la Sogatra ne tombe dans un engrenage d’arriĂ©rĂ©s de salaire.

Pour les syndicalistes,  cette visite ne marque pas la fin de la grÚve.  Mais relance les activités qui ont été interrompues suite aux assurances.

Brice Gotoa

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire