Stream Oil : Jean-FĂ©lix Obamba dans les palabres !

DIG/ La junior gabonaise Stream Oil – opĂ©rateur du gisement d’Owali– connait depuis le dĂ©but de l’annĂ©e d’importantes turbulences au sein de son Ă©tat-major.

D’après le media confidentiel Africa Energy, son prĂ©sident, Jean-FĂ©lix Obamba, un très proche du Palais du Bord de mer, accuserait les responsables de ses anciens partenaires financiers Ocial Commodity Trading et la Compagnie financière industrielle du Luxembourg de s’être prĂ©sentĂ©s, Ă  tort, comme actionnaires et administrateurs de Stream Oil.

Jean-Félix Obamba, qui fut aussi patron de la Gabon Oil Company et DG adjoint de la filiale gabonaise de Perenco, suspecte le PDG d’Ocial, Michael Adrian Faraday, et celui de la compagnie financière, Robert Firquet, de s’être inscrits en 2017 en se présentant à ces fonctions au registre des entreprises britanniques pour percevoir des bénéfices d’un projet d’exploitation au Gabon.

Début septembre 2018, saisie par Jean-Félix Obamba, la Cour supérieure du Québec, où résident Faraday et Firquet, aurait estimé que seul un tribunal britannique serait compétent pour juger l’affaire.

En attendant que Londres prenne le relais, la Compagnie financière et Michael Faraday ont quitté la direction de Stream Oil.

(Source : Africa Energy)

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire