Total Gabon coule en 2015

Les bĂ©nĂ©fices de Total Gabon ont fondu comme neige en 2015. Le chiffre d’affaires de la première compagnie pĂ©trolière du pays a plongĂ© de 45 % en 2015, selon un communiquĂ© de presse publiĂ© par l’entreprise. Il s’est Ă©tabli Ă  552,3 milliards de francs contre 1009 milliards de francs en 2014.

Selon le pĂ©trolier, ce repli tient essentiellement sa source dans la baisse du prix de vente moyen des bruts de Total Gabon qui s’est fixĂ© en moyenne Ă  52,4 dollars, contre 99 dollars durant l’exercice prĂ©cĂ©dent. Il n’a Ă©tĂ© que partiellement compensĂ© par la hausse de 7% des volumes vendus Ă  16,6 millions de barils.

La part de production de pétrole brut des champs opérés par Total Gabon a quant à elle crû de 1% sur un an à 47.300 barils.

Selon le groupe, elle « reflète la capacitĂ© de la sociĂ©tĂ© Ă  maintenir son plateau de production, grâce notamment Ă  l’apport de nouveaux puits tels que ceux de la phase 3 du projet de redĂ©veloppement du champ d’Anguille ».

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire