UOB : 12 milliards de francs pour des travaux fictifs

DIG/ Dans ses investigations sur le cas spĂ©cifique de l’UniversitĂ© Omar Bongo, la Task Force sur la dette intĂ©rieure a dĂ©couvert des validations de dettes pour un montant de 12 milliards de francs.

Ces crĂ©ances, indique la cellule spĂ©cialisĂ©e logĂ©e Ă  la PrĂ©sidence de la RĂ©publique, correspondent Ă  des rĂ©habilitations fictives de bĂątiments Ă  l’UOB, rapporte le quotidien L’Union.

Ces marchés auraient été attribués sans respect des dispositions réglementaires. Pas de convention, pas de passation de marchés, seulement sur présentation de différentes factures.

La Task Force n’a cependant pas dĂ©voilĂ© le nom des entreprises incriminĂ©es, ni celui des dirigeants en poste Ă  cette Ă©poque Ă  l’UOB.

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire