Usurpation de label: Le coup de gueule de la Smag !

DIG/ En r√©ponse √† l’importante saisie par les gendarmes de Siat-Mitzic de cartons d’Ňďufs portant son logo, la Soci√©t√© meuni√®re et agricole du Gabon (Smag), a ouvert derni√®rement √† la presse les portes de son unit√© de conditionnent des Ňďufs de consommation de Soduco √† Lalala. Objectifs : d√©voiler le processus de marquage et conditionnement de ses Ňďufs et interpeller son r√©seau de distribution ainsi que les consommateurs sur la qualit√© et les caract√©ristiques d’identification de ses produits.

En effet, dans sa parution du 21 f√©vrier, le journal l’Union a rapport√© la saisie d’Ňďufs dans des cartons recycl√©s portant le logo de la Smag.

En provenance du Cameroun, cette cargaison a été appréhendée à Mitzic parla brigade de gendarmerie de Siat-Mitzic.

La Soci√©t√© meuni√®re et avicole du Gabon (SMag), concern√© au premier chef,¬† n’a pas dig√©r√© cette usurpation de son label.¬† D’autant plus que tous les produits de volailles venant du Cameroun sont¬† ¬†interdits de ventes sur le territoire national par un d√©cret minist√©riel depuis l’√©pisode de grippe aviaire d√©clar√©e en mai 2016,¬† pour ma√ģtriser le risque sanitaire encouru aussi bien par les √©levages que les populations du Gabon.

En r√©ponse √† cette situation qui pourrait introduire un probl√®me de sant√© publique et affecter le d√©veloppement de la fili√®re (Smag et √©leveurs), pr√©cise-t-on √† la Smag, la soci√©t√© a donc ouvert les portes de son unit√© de conditionnement des Ňďufs¬† √† la presse pour une visite
guid√©e d’information.

Mais la soci√©t√©¬† ne compte pas s’arr√™ter √† cette seule interpellation de ses clients. Il est aussi question que cesse l’usurpation pure et simple ainsi que l’usage de son logo.

D’autant, pr√©cise la bo√ģte, que ce n’est pas la premi√®re fois que des saisies sont effectu√©es sur le march√© sur des emballages sigl√©s Smag alors que les Ňďufs √† l’int√©rieur ne sont pas¬† de sa production. Elle annonce donc √† l’encontre des personnes mises en cause √† Mitzic et ayant utilis√© des cartons portant son logo pour leur trafic, des d√©marches judiciaires.

¬ę¬†Une plainte est en cours qui sera d√©pos√©e pr√®s le tribunal d’Oyem¬†¬Ľ, ¬†a annonc√© le directeur commercial et marketing¬†Cr√©pin Ovono.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire