Versement des dividendes : Eramet va faire un « geste » aux actionnaires de la Comilog

DIG/ Mise Ă  l’index pour son communiquĂ© dans lequel elle annonçait pour la 4Ăšme annĂ©e consĂ©cutive le non-paiement des dividendes Ă  ses actionnaires, l’administrateur directeur gĂ©nĂ©ral de la Compagnie miniĂšre de l’OgoouĂ© (Comilog), HervĂ© MontĂ©gu, a apportĂ© des Ă©claircissements sur ce sujet au cours d’un entretien publiĂ© le 21 mars 2018 sur le site en ligne Gabonreview.

Dans cet entretien, Mr. Montégu a affirmé la volonté de la Comilog de redistribuer les revenus des actionnaires sans vouloir toutefois préciser le montant dédié à ce remboursement,

« La dĂ©cision de distribution des dividendes relĂšve de l’AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale (AG) des actionnaires. Pour ce que je sais aujourd’hui, et d’ailleurs tout le monde peut le voir sur le site Internet du groupe Eramet qui est notre actionnaire majoritaire, que le Directeur des affaires financiĂšres (Daf) qui a Ă©tĂ© interrogĂ© sur ce sujet, le 21 fĂ©vrier dernier, lors de la prĂ©sentation des rĂ©sultats du Groupe, a affirmĂ©, concernant le versement des dividendes par la Comilog, que l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale de la Comilog doit se tenir. Ce que l’on peut dire clairement sur ce sujet, c’est que nous avons l’intention de verser les dividendes. Je ne sais pas quel sera le montant. Je ne sais pas encore tout ce qui va se dĂ©cider. Dans tous les cas, la dĂ©cision au niveau de l’actionnaire majoritaire de distribuer les dividendes est prise », a-t-il expliquĂ©. Avant d’ajouter :

« L’AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale se tiendra dĂ©but-juin, dans les dĂ©lais prĂ©vus par la loi. C’est elle qui formalisera les termes de cette dĂ©cision. Je ne peux pas me substituer aux actionnaires. Toutefois, il faut encore noter que Eramet, notre actionnaire majoritaire, a manifestĂ© clairement sa dĂ©cision de faire verser des dividendes par la Comilog ».

Le patron de la Comilog  a profitĂ© de cette tribune pour informer que sa sociĂ©tĂ© a rĂ©ussi à  expĂ©dier deux bateaux non franchises de droits de trafic, conformĂ©ment aux dispositions rĂ©glementaires lĂ©gales en vigueur. Confirmant ainsi la fin du litige l’opposant au Conseil Gabonais des chargeurs (CGC).

D.B.M

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire