Les ambitions de l’Oprag pour 2018

DIG/ Le Conseil d’administration de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) s’est tenu le 28 dĂ©cembre 2017 Ă  son siĂšge sis Ă  Owendo sous la prĂ©sidence de Pierre Reteno Ndiaye.

Les administrateurs ont particuliĂšrement statuĂ© sur le projet de budget de l’exercice 2018.

« C’est le Conseil d’administration qui a pour vocation de valider le budget 2018 de l’Office des ports et rades du Gabon.  Il y a des facteurs exogĂšnes, la crise internationale qui frappe effectivement notre entreprise, et ce Conseil a permis de mettre Ă  la disposition de la direction gĂ©nĂ©rale des outils,  des conseils et  des avis pour optimiser toutes les ressources que ce soit des ressources en capital, des ressources financiĂšres et des ressources humaines », a indiquĂ© Pierre Reteno Ndiaye, PCA de l’Oprag.

Selon le PCA de l’Oprag, l’arrivĂ©e du nouveau port a dĂ©jĂ  un impact positif sur l’activitĂ© portuaire.

« Cela a fait baissĂ© un certain nombre de coĂ»ts qui impactaient les marchandises sur le plan national et a Ă©galement  contribuĂ© Ă  l’abaissement du coĂ»t de la vie au Gabon. Aussi, l’arrivĂ©e du nouveau port a permis de crĂ©er des emplois nouveaux et rĂ©duire le chĂŽmage », a t-il soulignĂ©.

Pour les administrateurs, aujourd’hui, l’Oprag en sa qualitĂ© d’autoritĂ© portuaire a dĂ©sormais un rĂŽle de rĂ©gulation sur le domaine portuaire Ă©tant donnĂ© qu’il a concĂ©dĂ© toutes ses activitĂ©s d’exploitation Ă  des partenaires privĂ©s.

« Nos investissements iront pour l’annĂ©e 2018 sur la formation des officiers et surveillants de ports et aussi sur l’équipement de nos capitaineries principales et nos capitaineries secondaires dans les Ă©quipements de matĂ©riel de surveillance et  de sĂ©curité », a indiquĂ© Sayid Abeloko, directeur gĂ©nĂ©ral de l’Oprag.

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire