Un assureur bĂ©ninois pour renflouer les caisses de la Banque de l’Habitat

Mise sous administration provisoire par la Commission bancaire d’Afrique centrale depuis le 10 novembre 2015, en raison de nombreuses difficultĂ©s financiĂšres, la Banque de l’Habitat du Gabon sort peu Ă  peu la tĂȘte de l’eau.

A la recherche de financements pour sa recapitalisation estimĂ©e Ă  prĂšs de 72 milliards de francs, l’établissement a signĂ© derniĂšrement Ă  LomĂ© un accord de principe avec l’Africaine des Assurances S.A., numĂ©ro 1 du secteur au BĂ©nin.

Une mission d’investigation approfondie de la situation de la BHG sera effectuĂ©e trĂšs prochainement Ă  la demande de l’assureur pour dĂ©cision.

Pour rappel, la Banque de l’Habitat du Gabon (BHG) a Ă©tĂ© agrĂ©Ă© en qualitĂ© d’établissement de crĂ©dit par dĂ©cision n°79/CI/06/CNC du 26 juin 2006 et a dĂ©marrĂ© ses activitĂ©s le 7 janvier 2007.

Elle a pour vocation au dĂ©part de contribuer efficacement et durablement au financement du logement et Ă  la rĂ©sorption du dĂ©ficit important d’investissement constatĂ© dans le secteur de l’amĂ©nagement foncier et de la construction de l’habitat urbain.

Le capital social de la BHG est de 11, 050 milliards de FCFA, réparti entre la République gabonaise (63,40%), la Banque gabonaise de développement (20,50%), la Caisse nationale de sécurité sociale (11,80% et la société Oméga Finance Développement (OFIDE) avec 4,30%.

Les rĂ©sultats de la BHG sont dĂ©ficitaires depuis le dĂ©marrage de ses activitĂ©s Ă  l’exception du bĂ©nĂ©fice dĂ©gagĂ© en 2009 de 59 millions de francs CFA.

Les pertes cumulées se chiffrent ainsi au 31 mai 2016 à 14,3 milliards de francs.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire