Direct Infos Gabon

Carmen Ndaot ne perd pas son temps !

DIG/ Comme pour étouffer les railleries sur son inexpérience professionnelle de la chose administrative et son CV relativement léger qui, dit-on, ne tient que sur une page pour une fonction aussi importante, le nouveau chef du département du Travail et de l’Emploi, Carmen Ndaot, a très vite pris la mesure de ses nouvelles responsabilités.

A peine 1 jour après sa prise de fonction, le plus jeune membre du gouvernement (37 ans) a réuni, le jeudi 24 août à son cabinet de travail, les représentants d’Eximbank China (partenaire financier) et Avic international holding corporation (société adjudicataire du marché).

L’objectif de cette rencontre était de faire le point sur les travaux de construction de trois écoles de métier ultramodernes à Nkok, Franceville et Port-Gentil.

Pour le nouveau ministre, cette rencontre avec les partenaires chinois s’imposait au vu de l’importance de ce dossier.

« Mon équipe et moi, nous nous attelons à fournir à la partie chinoise, dès la semaine prochaine, les documents administratifs nécessaires au démarrage des travaux », a-t-elle indiqué.

La construction de ces trois centres de formation est évalué 66 milliards de francs. Et selon le directeur général de la formation professionnelle, Jean-Fidele Koumba, les financements sont déjà presque mobilisés.

« Sur ce projet, l’apport financier de la partie gabonaise  est de l’ordre de  15 %  du montant total du financement. Nous avons accusé un peu de retard, mais depuis le mois d’avril dernier, le Gabon a honoré la première partie de son engagement financier. La deuxième tranche est en cours », a t-il  confirmé.

 

Quitter la version mobile