Consommation : Le lait Picot interdit de vente au Gabon

Communique du Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du DĂ©veloppement Durable

Le 10 dĂ©cembre 2017, le Ministre français de l’Economie et des Finances, par souci de sĂ©curitĂ© sanitaire, a dĂ©cidĂ© de suspendre la commercialisation et les exportations de plusieurs rĂ©fĂ©rences de produits de nutrition infantile, fabriquĂ©s en 2017 sur le site de CRAON (France) par le groupe LNS (Lactis) et a ordonnĂ© leur rappel, en raison d’un risque de contamination par des salmonelles.

Suite Ă  cette dĂ©cision de la France, le Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du DĂ©veloppement Durable a instruit la Direction GĂ©nĂ©rale de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) de mener des investigations sur la prĂ©sence des produits de nutrition infantile de marque PICOT sur le territoire national.
Lesdites investigations ont confirmé la présence de ces produits au Gabon.

En consĂ©quence de cette situation, le Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du DĂ©veloppement Durable, conformĂ©ment Ă  sa mission de protection du consommateur, dĂ©cide de :

  • PremiĂšrement : l’interdiction Ă  la vente et Ă  l’importation de tous les produits de nutrition infantile de marque PICOT Ă  compter de ce jour ;
  • DeuxiĂšmement : l’évaluation des quantitĂ©s prĂ©sentes sur le territoire national par la DGCC, les importateurs – distributeurs et les pharmacies, dans les meilleurs dĂ©lais ;
  • TroisiĂšmement : la mise en place d’un numĂ©ro vert 8085 ouvert aux usagers, de 7 h 30 Ă  16 h 30, afin de signaler toute prĂ©sence des produits de nutrition infantile de marque PICOT sur le territoire national.

Par ailleurs, le Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du DĂ©veloppement Durable, demande aux parents dĂ©tenant encore les produits de nutrition infantile de marque PICOT de ne plus les utiliser, qu’ils soient neufs ou dĂ©jĂ  entamĂ©s, et de changer immĂ©diatement de lait.

Les parents sont également invités à se rapprocher des services sanitaires compétents ou pharmacies pour tout conseil sur les produits de substitution garantissant une nutrition saine pour leurs enfants.

FIN

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire