Port-Gentil « sauvée » par le nouveau Code des Hydrocarbures ?

DIG/ A l’agonie depuis 3 ans en raison de la chute drastique des cours du PĂ©trole, la capitale Ă©conomique Port-Gentil pourrait retrouver ses attraits et son dynamise d’antan grâce au nouveau Code des Hydrocarbures.

Dans un entretien exclusif accordĂ© au quotidien « L’Union », le ministre du PĂ©trole, du Gaz et des Hydrocarbures, Pascal Houangni AmbourouĂ©, a dĂ©taillĂ© les avantages et les innovations majeurs que comportent ce nouveau texte de Loi. Notamment en termes d’Investissements directs Ă©trangers.

« Le nouveau Code des Hydrocarbures va assurément apporter beaucoup d’investissements dans le secteur des hydrocarbures. Nous l’avons déjà dit, il va attirer de nombreux investisseurs étrangers qui du reste sont déjà à nos portes et n’attendent que la promulgation de cette nouvelle loi.

Avec la signature de nouveaux contrats que nous espérons nombreux, notamment pour l’exploration menée en zone offshore profond et très profond, les investisseurs vont mettre des sommes colossales qui se chiffrent en termes de milliards de dollars américains pour réaliser ces travaux.

Par ailleurs, le nouveau Code des Hydrocarbures va permettre le développement et l’exploitation des découvertes marginales et des champs marginaux avec des termes économiques et fiscaux plus adaptés à la mise en œuvre de tels projets pétroliers.

En cas de découvertes, nous irons au-delà même de l’investissement pétrolier. Les mécanismes de la Provision pour investissements diversifiés (PID) et de la Provision pour investissements en hydrocarbures (PIH) permettront au Gouvernement de soutenir le financement des projets structurants à forte valeur ajoutée dans l’économie nationale.

Enfin, il faut ajouter que le nouveau Code des Hydrocarbures permettra la diversification durable de notre économie avec des investissements attendus dans les secteurs porteurs tels que l’exploitation des ressources gazières et les biocarburants », a indiqué le ministre.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire