La Post Bank Ă  la recherche de nouveaux actionnaires pour renflouer ses caisses

EmpĂȘtrĂ©e depuis deux ans dans une profonde crise de liquiditĂ© et de confiance envers sa clientĂšle, les administrateurs de la Post Bank ont dĂ©battu le 18 janvier 2017 au siĂšge de l’entreprise du plan de redressement de cet Ă©tablissement.

Selon l’administrateur gĂ©nĂ©ral provisoire, Michael AdandĂ©, les travaux se sont focalisĂ©s principalement sur l’examen de l’état du systĂšme d’information bancaire et les moyens pour renforcer la trĂ©sorerie de l’entreprise.

S’agissant du systĂšme d’information bancaire, le diagnostic est sans appel. Il est obsolĂšte et instable, et constitue un risque majeur pour la poursuite des activitĂ©s de la banque et, partant, de la sĂ©curitĂ© des informations des opĂ©rations qui y sont quotidiennement archivĂ©es.

Il est donc urgent pour la Post Bank de migrer vers un nouveau systùme d’informations.

PlacĂ©e sous administrations provisoires depuis le 10 novembre 2015 pour une durĂ©e de trois mois, l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale de la Poste Bank avait validĂ© le 29 avril 2016 le plan de restructuration qui prĂ©voit le recours Ă  de nouveaux actionnaires pour le renforcement des fonds propres Ă©valuĂ©s Ă  61 milliards de francs. Mais Ă©galement, la limitation des services financiers Ă  deux produits : le compte chĂšque postal (CCP) et le Compte Ă©pargne postale (CEP).

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire